ConseilsNaturel & Bio

L’Aloe Vera peut-il représenter un danger pour vos cheveux ?

Pour de nombreuses personnes, l’Aloe Vera est tout simplement une plante-miracle dont on ne devrait pas se passer, tant la plante peut être utilisée pour tout faire. C’est un indispensable aux mille vertus dont l’utilisation est dans certains cas pointée du doigt en raison de certains risques. Dans le milieu des cosmétiques par exemple, l’Aloe Vera est un allié de choix pour réparer et prendre soin des cheveux. Cependant, la plante peut-elle représenter un danger en cas de mauvaise utilisation pour vos soins capillaires ? Focus sur les dangers et les précautions à prendre avec cette plante.

Des arguments qui justifient son utilisation

Ne vous trompez pas, ce feuillet n’a pas pour but de classer l’Aloe Vera comme un produit à problèmes. Les feuilles de l’Aloe des Barbades sont sur le papier l’un des meilleurs alliés dont vous pouvez rêver sur le plan des cosmétiques avec plus de 75 composés actifs. Des études ont permis de trouver dans les feuilles d’Aloès :

  • des oligo-éléments ;
  • des minéraux ;
  • des vitamines B1, B2, B3, B6 ;
  • de la vitamine C ;
  • du bêta-carotène ;
  • des phytostérols régénérants ;
  • des polyphénols, etc.

Les nombreux composés que l’on retrouve dans le gel d’Aloe Vera font de cette sève un antibactérien, un cicatrisant, un anti-inflammatoire et un antifongique exceptionnel. Toutefois, certains interprètent cette richesse à tort en attribuant à la plante des vertus miracles pour les cheveux.

Un soin pas si indispensable pour les cheveux

Un soin pas si indispensable pour les cheveux

Lorsque vous utilisez l’Aloe Vera seul, il y a un point que vous devez garder en tête. Stabilisée à froid pour conserver au mieux ses propriétés, la sève d’Aloe Vera est aqueuse, mais ne contient pas de gras. Si vous prenez un tant soit peu le temps de vous intéresser aux soins capillaires et à leur fonctionnement, vous comprenez que le gras est un élément essentiel pour que les soins puissent accrocher les cheveux ou pénétrer sur le cuir chevelu.

Ainsi, en utilisant du gel d’Aloe Vera pour vos soins, vous appliquez un produit qui n’a pas d’effet sur vos cheveux et dont les actifs vont s’évaporer rapidement. Vous aurez certes une sensation de fraîcheur et un petit effet de tension sur vos cheveux, mais vous ne pourrez pas profiter des bienfaits de la plante. Pire, l’application régulière pourrait assécher vos cheveux et rendre votre cuir chevelu moins accueillant face aux soins.

Si vous tenez aux bienfaits que la sève d’Aloe peut vous apporter, assurez-vous de l’associer avec une huile qui boostera ses propriétés.

Une plante qui n’est pas bénéfique à 100% pour les cheveux

L’Aloe Vera est généralement bien toléré par la peau, mais sa propriété photo sensibilisante peut créer des dermatites et de petits boutons sur le cuir chevelu. Au moment de choisir vos soins à base d’Aloe Vera ou d’en faire par vous-même, assurez-vous de la provenance et de la qualité de la plante. 

De fait, si elle n’est pas issue d’une agriculture bio ou si vous l’utilisez comme plante d’intérieur, l’Aloe Vera peut absorber de nombreux composés chimiques qu’il va restituer dans sa sève. Pour vous assurer que cette dernière renferme des actifs bio et sains, faites confiance aux marques qui disposent des certifications bio et lisez les avis laissés sur les forums.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez aussi être intéressés par
Fermer
Bouton retour en haut de la page